Agende 2013_728x90

6
jan
2010

Faire un week-end moto

Partir en week end en moto est une excellente expérience qui garantit de nombreux plaisirs. Comme la moto est un très bon moyen pour se déplacer hors des circuits classiques, un tel voyage se révèle être une occasion permettant de découvrir pleinement l’environnement et le paysage qu’on traverse. Toutefois, comme le parcours se fait généralement dans des endroits méconnus , un voyage en moto nécessite une préparation particulière et la prise de certaines précautions.


Les préparatifs pour un week-end en moto

En premier lieu, il faut procéder à une vérification stricte de la moto en contrôlant non seulement son état général, mais également le niveau de confort qu’elle procure. Il faudra ainsi changer les pièces qui nécessitent un remplacement puis une fois qu’on est satisfait de son état général, il est essentiel d’effectuer les entretiens courants tels le contrôle de la pression des pneus, du niveau d’huile, du liquide et des garnitures de freins, pour rouler en toute confiance et dans la plus grande sécurité. Enfin, on termine par la vérification de l’éclairage et des feux de signalisation. Il ne faut pas non plus omettre d’apporter un kit anti-crevaison, des câbles, des lampes de rechange et un trousseau de clés. Une fois qu’on a terminé la préparation de la monture, on peut s’attaquer aux différents éléments indispensables pour le voyage. Etant donné que le voyage se fait en moto, le poids ainsi que le volume de bagages à emmener doivent être réduits autant que possible. Il faut en effet veiller à ce qu’ils soient bien arrimés à la motoafin d’assurer non seulement la sécurité mais également le confort en cours de route. Selon l’itinéraire choisi, il sera peut être utile de prévoir une carte routière ou un Gps pour limiter les pertes de temps en chemin et respecter comme il faut, le programme qu’on s’est fixé.

Trouver son hébergement

L’hébergement est un facteur important qu’on doit tenir compte lors de balade en moto durant les week-ends. Il est en effet préférable de réserver à l’avance son hébergement ou du moins avoir une idée précise de l’endroit où on souhaite s’arrêter pour dormir durant le voyage. Un tel déplacement exige en effet un bon repos dans un logement convenable lors des arrêts si on n’a pas prévu de camper. Il est ainsi déconseillé d’improviser car une mauvaise préparation de l’hébergement peut occasionner des pertes de temps et gâcher le plaisir du voyage. Ainsi, pour ne pas être obligé d’errer à la recherche d’un hôtel ou d’une chambre d’hôtes dans un village ou une ville qu’on ne connaît pas alors qu’on est déjà fatigué, il est préférable de prévoir à l’avance une liste d’hôtels ou de lieux d’hébergement et (de) leurs contacts, de façon à ne pas avoir de problèmes lorsque la nuit tombe. A cet effet, les étapes doivent être calculées en fonction de l’autonomie de l’engin et de la résistance du conducteur.


Organiser ses visites

L’organisation des visites est un point essentiel qu’il ne faut pas négliger lors d’un week-end en moto. L’établissement de l’itinéraire est d’autant plus important que la durée du voyage est assez courte. On ne peut ainsi se prévaloir du luxe de voyager au gré des routes et de risquer de passer la majeure partie de sa promenade à moto avec un paysage morne et inintéressant. La meilleure solution est de s’asseoir à une table avec une carte et un petit guide de voyage afin d’établir le circuit à effectuer. On peut ainsi choisir le meilleur moyen d’atteindre sa destination et les lieux qu’on aimerait visiter en cours de route. Le parcours pourrait ainsi comprendre des trajets sur des grandes routes et autoroutes avec des passages dans des routes secondaires pour partir à la rencontre d’un lieu déterminé. Lors de la préparation de l’itinéraire, on doit prendre en considération les caractéristiques de la moto, surtout de son autonomie, pour prévoir les points de ravitaillement si on ne compte pas amener une réserve de carburant. Si on opte pour des routes secondaires, il est préférable de disposer d’une moto adaptée. Il faut aussi établir un programme incluant les heures d’arrivée et des heures de départ. Ce sont des éléments importants si on veut que le voyage se déroule dans de bonnes conditions. Il est aussi nécessaire de prévoir les différentes étapes du trajet et les différents arrêts qu’on aura à faire, tant pour ménager l’engin que pour limiter les fatigues. Enfin, concernant les voyages en groupe, l’organisation se fera de façon particulière. En premier lieu, il faut définir un chef de file qui gèrera le groupe. Il faut par la suite déterminer une vitesse de croisière et fixer un langage par des signes pour bien se communiquer en cours de route. Enfin, le plus important est de toujours respecter les mesures de sécurité et le code de la route afin de profiter pleinement de son voyage.

Mots-clés :

Auteur de l'article : marie

Voir tous les articles de marie

J'aime cet article alors je rémunère son auteur(e)

Qui sait, nous avons peut-être des lecteurs riches ET généreux ;)

Dans la même catégorie : Société

  • ecrire
  • Ce satané rédacteur a encore oublié la miniature. zzz
  • ryanair
  • permis_a_points
  • Ce satané rédacteur a encore oublié la miniature. zzz
  • coffret-chocolat