Agende 2013_728x90

19
Oct
2007

Vélib et journaux américains

Quel est le rapport, me direz-vous? Si, si, je vous dis qu’il y en a un…

C’est plus une différence entre la société française et la société américaine, à vrai dire.

Ce matin, je regarde mes flux RSS, et tombe sur larticle de Vinvin J’aime bien les français pour ça… et tombe des nues. Oui, à Paris, certains mettent des cadenas sur les Velib pour être sûrs d’en avoir un le lendemain ! Non mais je rêve ! Et pourtant, ce n’est pas si incroyable… Impensable en Allemagne ou en Norvège, mais en Italie on retrouverait sans doute le Vélib dans les cours intérieures des immeubles ! Bon, ok, j’exagère peut-être un peu… (mais depuis cette finale de Coupe du Monde… Grrr ! 😉 )

Et malgré toutes les critiques qui peuvent être adressées à nos voisins d’Outre-Atlantique, je me souviens de mon étonnement à mon arrivée à Eugene, dans l’Oregon, où pour la première fois je voyais des boîtes distributrices de journaux où il suffisait d’insérer les quarters correspondant au prix, et d’ouvrir la boîte… Et à mon grand étonnement, alors qu’une fois la boîte ouverte tous les journaux étaient « à disposition », jamais je n’ai vu quelqu’un en prendre plus d’un exemplaire… J’aurais tendance à penser que c’est impensable ici !

Je me trompe?

Étiquettes : ,

Glooette

Auteur de l'article : Glooette

Euh, maman de 2 petits Gloos, femme du Captain... Fan de séries et de lecture A mi-chemin entre les Etats-unis et la France, avec un regard très personnel sur ces 2 sociétés ! Et toujours 1001 choses à faire !

Voir tous les articles de Glooette

J'aime cet article alors je rémunère son auteur(e)

Qui sait, nous avons peut-être des lecteurs riches ET généreux ;)

Dans la même catégorie : Société