Agende 2013_728x90

9
Oct
2012

Jusqu’à quand la Turquie va-elle supporter la Syrie ?

La Turquie supporte depuis plusieurs jours les tirs de mortier venus de Syrie, et réplique avec dignité… Mais combien de temps cette situation peut-elle durer ?

carte moyen orient

Carte du Moyen Orient

 

Six jours. Cela fait six jours que la Turquie est régulièrement prise pour cible par la Syrie. Dans un premier temps, je me suis demandée si ce n’était pas les rebelles syriens qui pouvaient vouloir provoquer la Turquie, une manière de vouloir faire intervenir la communauté internationale pour qu’elle prenne des mesures pour garantir le choix et la liberté du peuple syrien.

Mais au fil de mes lectures, il semble pourtant clair aux yeux des observateurs internationaux que c’est bien la Syrie de Bachar el Assad qui attaque délibérément la Turquie. Sachant que fin juillet, l’Iran, l’allié de la Syrie, annonçait qu’elle soutiendrait la Syrie et riposterait « durement » si la Turquie intervenait militairement en Syrie(cf l’article de LaLibre.be ).

 

Je me suis alors demandée ce que faisait l’OTAN, mes souvenirs me portant à croire que la Turquie, dont l’Eurpoe ne veut pas encore, fait partie. Vérification faite, la Turquie fait bel et bien partie de l’OTAN. Et je m’interroge alors sur ce qu’il adviendrait si un autre état-membre de l’OTAN se faisait régulièrement attaquer sur son sol par une force armée étrangère, et combien de temps il lui faudrait pour réagir…

Hélas, les souvenirs historiques en la matière ne sont guère glorieux. L’Europe tente de faire oublier les évènements plus ou moins récents qui se sont passés sur son continent pour ne plus penser qu’à la 2° guerre mondiale comme évènement majeur. On en oublie la guerre en ex-Yougoslavie, notamment.

Chypre n’est pourtant qu’à quelques encablures de la Syrie, et nos amis du Liban aussi… Ce Proche Orient me semble sur le point d’exploser, l’Iran ne cherchant qu’un prétexte pour commencer à affirmer sa présence dans cette partie du monde, avec l’incertitude concernant son éventuel armement nucléaire, la Syrie servant de fidèle bras droit… Que fera la Russie, l’allié de longue date ? Et la Chine ? Et Israël ? Et le Liban, qui panse encore ses blessures de la guerre des années 1980 et dans laquelle la Syrie était plus qu’impliquée ?

La fin du monde était attendue pour le 12/12/12… Et si l’on basculait enfin, à cette date, dans un monde plus pacifié, où chacun pouvait vivre en paix avec l’autre, en acceptant sa différence ? Nos diplomates ont encore beaucoup de travail à faire, semble-t-il…

 

Étiquettes :

Glooette

Auteur de l'article : Glooette

Euh, maman de 2 petits Gloos, femme du Captain... Fan de séries et de lecture A mi-chemin entre les Etats-unis et la France, avec un regard très personnel sur ces 2 sociétés ! Et toujours 1001 choses à faire !

Voir tous les articles de Glooette

J'aime cet article alors je rémunère son auteur(e)

Qui sait, nous avons peut-être des lecteurs riches ET généreux ;)

Dans la même catégorie : Société

  • Grenoble
  • Ce satané rédacteur a encore oublié la miniature. zzz
  • Ce satané rédacteur a encore oublié la miniature. zzz
  • moteur d'une voiture Dacia