Agende 2013_728x90

29
Juin
2012

Tout savoir sur le statut d’auto-entrepreneur.

Un nouveau statut a fait son apparition depuis quelques années, celui d’auto entrepreneur : en l’espace de 3 ans, ce sont près d’un million de personnes qui se sont déclarées sous cette forme. En effet, cette forme d’entreprise a libéré la création et la créativité de chaque Français et l’on découvre que c’est un vivier de croissance et d’emploi, l’un des poumons de l’activité économique de la France.

Quelques chiffres.

Pour parler en chiffres, c’est quelques 3.2 milliards d’euros de chiffre d’affaire annuel qui sont réalisés même si 1 auto entrepreneur sur 2 ne réalise aucun chiffre d’affaire réel (il ne paie alors pas de charges !).
On sait que près plus de 60% des inscrits à ce statut de créateur d’entreprise travaillent dans des activités de services et que 1 auto entrepreneur sur 5 (21% pour être exact) a moins de 30 ans.

Exemple de cas ou il faut s’inscrire comme auto-entreprise.

 

  • vendre des objets sur des plateformes type eBay de façon régulière ;
  • avoir un site Internet qui génère des revenus publicitaires ;
  • être un e-commerçant pour vendre des produits, des créations en plus d’un travail salarié ;
  • vendre des prestations de conseil ou de service ;
  • fabriquer et vendre des objets artisanaux ;
  • etc.

C’est une solution très facile à choisir puisqu’elle permet en paralèle de garder son emploi et d’exercer une toute activité percevant des revenus sans avoir à s’emmêler dans des procédures administratives lourdes.

Ce statut d’auto entrepreneur a pour vocation de créer une activité indépendante, de pouvoir la gérer simplement et de pouvoir l’arrêter à tout instant sans aucune formalité. C’est une réponse à tous ceux qui souhaitent pouvoir travailler librement comme on l’entend, sans complexité administrative. C’est la possibilité pour tous d’obtenir les mêmes chances de travailler et d’avoir des revenus.
Le calcul des charges est simplifié puisqu’une simple déclaration mensuelle ou trimestrielle suffit, les charges étant déclarées et payées à un taux unique qui regroupe toutes les autres cotisations telles que l’URSSAF, retraite, prestations autres, etc.)
Pour ce qui est des impôts, le calcul se fait sur la base d’un pourcentage du chiffre d’affaire réalisé, rien de plus.

 

Étiquettes :

Auteur de l'article : supergago

Voir tous les articles de supergago

J'aime cet article alors je rémunère son auteur(e)

Qui sait, nous avons peut-être des lecteurs riches ET généreux ;)

Dans la même catégorie : Economie

  • Ce satané rédacteur a encore oublié la miniature. zzz
  • Ce satané rédacteur a encore oublié la miniature. zzz
  • upstone
  • Ce satané rédacteur a encore oublié la miniature. zzz