Agende 2013_728x90

16
Sep
2012

Scandale à Briey, une handicapée jugée sur la place publique

C’est France Info qui l’annonce ce matin : une jeune femme handicapée, faute d’accès à la salle d’audience, a été entendue par la Cour sur la place publique. Une situation inacceptable en France en 2012, digne d’un retour en arrière honteux.

Scandale à Briey - Crédit Photo France Info

Scandale à Briey - Crédit Photo France Info

Pas d’accès handicapé au Tribunal de Briey

Alors qu’elle devait être entendue par un juge pour une simple affaire de garde d’enfants, Jeanine Mujic, une jeune maman en situation de handicap n’a pas pu pénétrer dans l’enceinte du Tribunal de Briey, ce dernier n’étant pas équipé de rampe d’accès pour permettre aux personnes équipées de fauteuil roulant de rentrer dans le Tribunal. C’est donc le Tribunal qui s’est déplacé, pour entendre Madame Mujic, sur l’espace public, devant le tribunal. Voilà ce que nous rapporte France Info ce matin.

Revient-on aux sombres heures des jugements sur la place publique, et des exécutions sur les places du Pilori dont la plupart des grandes villes ont conservé la trace ?

 

 

La loi régissant l’accessibilité des bâtiments publics aux handicapés

 

Il y a quelques jours, un reportage de France 2 nous montrait qu’en 2015, les établissements publics français ne seraient pas tous conformes à la loi. Cette loi de 2005, la loi n°2005-102 pour l’égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées prévoyait notamment l’accès aux personnes en situation de handicap à tous les établissements accueillant du public. Ainsi, à compter de 2005, tous les citoyens français pouvaient espérer à l’aube de 2015 avoir accès comme n’importe qui à l’ensemble des prestations, des possibilités pour entrer dans n’importe quel bâtiment.

Pourtant, un rapport de l’IGAS commandé en Février 2011 alertait déjà les pouvoirs publics… Aujourd’hui, on estime à 15 % le taux d’établissements en mesure d’accueillir tous types de public en 2015. Très loin du compte. Comme le rapporte le journal Libération, le résultat est lamentable.

A nous, citoyens, valides ou non, de faire en sorte que le handicap redevienne une des causes principales pour que l’égalité des droits et des chances résonne au pays des Droits de l’Homme.

Étiquettes : , ,

Glooette

Auteur de l'article : Glooette

Euh, maman de 2 petits Gloos, femme du Captain... Fan de séries et de lecture A mi-chemin entre les Etats-unis et la France, avec un regard très personnel sur ces 2 sociétés ! Et toujours 1001 choses à faire !

Voir tous les articles de Glooette

J'aime cet article alors je rémunère son auteur(e)

Qui sait, nous avons peut-être des lecteurs riches ET généreux ;)

Dans la même catégorie : Société