Agende 2013_728x90

1
Juin
2012

Qui a été le premier propriétaire au monde ?

La naissance de la propriété immobilière

Inné ou acquis ? Le sens de la propriété immobilière est-il inné ou culturel ? Répondre à cette question est quasiment détenir les clés de la naissance de la propriété immobilière. Car si l’on est dans le domaine de l’inné, le premier trou dans lequel a dormi le premier homme est le premier bien immobilier. Si la notion est culturelle, en revanche, on peut continuer à discuter !

Les symboles de la propriété immobilière

Parmi les symboles qui parlent aux profanes, la couronne et le sceptre illustrent au mieux la royauté et le pouvoir absolu des monarchies. Risquer un parallèle – humoristique – avec la notion de propriété immobilière ou foncière donnerait aux clés, porte-clés ou autres télécommandes la puissance symbolique du propriétaire régnant sur son domaine privatif.
Aucune personne avisée ne confondra cependant l’accessoire ou l’outil avec l’essentiel, à savoir le droit de propriété qui permet de disposer librement de son bien.

Propriétaire immobilier en France

Pour parler de propriété immobilière, il est nécessaire de définir le système dans lequel on se situe. Dans quel pays, à quelle époque ? Droit latin ou anglo-saxon ? Moyen-âge, préhistoire, époque actuelle ?

Si l’on choisit la France contemporaine, il est très facile de justifier de son statut de propriétaire, ou de vérifier la superficie de sa propriété. La mise en ligne du service du cadastre, service régalien de l’état enfin décentralisé puisque d’accès direct par internet pour le citoyen, rend à chacun la liberté de consulter l’état des données officielles.

Avec, concernant le nom du propriétaire indiqué sur les extraits de matrices cadastrales, la retenue liée à l’incertitude de la fraîcheur de mise à jour des informations (temps de traitement de la chaîne de données qui naît chez le notaire au moment de l’acte authentique et qui se répercute ensuite au service des hypothèques pour enregistrement et au service du cadastre).

Toujours est-il que la difficulté des temps modernes n’est plus celle de la circulation de l’information, mais plutôt de celle de la capacité à devenir propriétaire d’un logement souvent trop cher…

Étiquettes :

Auteur de l'article : François

Curieux de nature, à l’affut de l’info sympa, originale, insolite. Je publie ici sous mon 2ème prénom pour pouvoir me lâcher plus facilement.
Que dire d’autre ? I love Glooland, What Else ?

Voir tous les articles de François

J'aime cet article alors je rémunère son auteur(e)

Qui sait, nous avons peut-être des lecteurs riches ET généreux ;)

Dans la même catégorie : Société