Agende 2013_728x90

19
Oct
2012

La presse française se bat contre Google

Une rencontre au sommet à lieu aujourd’hui entre Google et  Fleur Pellerin (ministre de l’économie numérique). En effet, l’affaire qui oppose la presse et Google remonte aux plus hautes sphères de l’état.

Hier, Laurent Joffrin du nouvel Obs fustigeait Google et sa « féodalité multinationale ».
Aurélie Filippetti  de son côté parle de « menace » de la part de Google qui déréférencerait les journaux français de son agrégateur Google Actualités si le projet de loi venait à prendre forme.

La discorde repose sur le fait que les éditeurs veulent percevoir des revenus lorsque Google agrège leurs contenus pour renvoyer vers leurs sites de presse.
Google répond du tac au tac que si la presse ne veut pas recevoir de visiteurs de Google, il peut tout simplement les supprimer de son moteur d’actualités.

Quand on sait que Google génère environ 4 milliards de clics par mois vers ses sites, et que ceux-ci se rémunèrent sur la publicité qu’ils affichent, la perte du trafic en provenance de Google représenterait un énorme manque à gagner.

On constate que la vision des choses est différente selon les intervenants.
Le site Rue 89 (non concerné par la demande des éditeurs de presse) propose un nouveau modèle de presse en ligne. Les journaux traditionnels s’accrochent à leurs acquis et souhaitent en grappiller de nouveaux. Des acteurs connexes du web jugent cette affaire entre google et la presse assez hallucinante.

A l’heure ou Google est accusé d’évasion fiscale par plusieurs gouvernements européens, le géant californien tentera surement de régler la chose à l’amiable, mais il possède aujourd’hui les meilleures cartes entre ses mains.

Étiquettes :

Auteur de l'article : François

Curieux de nature, à l'affut de l'info sympa, originale, insolite. Je publie ici sous mon 2ème prénom pour pouvoir me lâcher plus facilement. Que dire d'autre ? I love Glooland, What Else ?

Voir tous les articles de François

J'aime cet article alors je rémunère son auteur(e)

Qui sait, nous avons peut-être des lecteurs riches ET généreux ;)

Dans la même catégorie : Médias

  • Taxe Google : La solution à la crise.. pour la presse traditionnelle
  • Cartooning for Peace
  • Ce satané rédacteur a encore oublié la miniature. zzz