Actualité-DVD/Blu-ray-728x90

18
Oct
2012

Mathilde Seigner, Médecin Chef à la prison de la Santé à revoir sur Pluzz

Si vous avez loupé Mathilde Seigner en Véronique Vasseur, Médecin chef à la Santé, vous avez encore la possibilité de voir le téléfilm sur Pluzz…

mathilde seigner

Mathilde Seigner incarne Véronique Vasseur dans la fiction de France 2 Médecin Chef à la Santé

 

Mathilde Seigner a toujours eu un franc parler, loin des discours convenus, sans penser au protocole, comme ce fut le cas lors de la fameuse cérémonie des Césars, où, remettant un César à Michel Blanc, elle n’a pu s’empêcher de glisser que Joey Starr l’aurait mérité lui aussi.

C’est une femme engagée, naturelle, combattive, que nous avons vue hier sur le petit écran de notre grande télévision. Mathilde Seigner incarnait Véronique Vasseur, la célèbre ancienne médecin-chef à la prison de La Santé à Paris, qui avait écrit un livre choc en 2000, aux éditions Cherche Midi, intitulé Médecin-chef à la prison de la santé.

Elle fait alors un état des lieux déplorable de ‘état des prisons françaises, et notamment de la maison d’arrêt de la Santé à Paris, où elle a officié en tant que Médecin Chef. Elle relève l’insalubrité, le manque d’hygiène, de considération, l’inhumanité avec laquelle sont traités les prisonniers, les conditions de travail de plus en plus difficiles des travailleurs au sein de ces prisons…

Elle met l’accent sur une réalité : la prison ne favorise pas la réinsertion, elle détruit plus qu’elle ne permet de reconstruire, et le taux de récidive en France est des plus hauts au monde.

Mathilde Seigner a donc repris le flambeau de sa tante dans la vie, Véronique Vasseur, et nous entraîne dans le tourbillon de l’incompréhension, de l’inhumain, et nous force à porter un regard sur une partie de notre société que l’on a tendance à nier, qu’on méconnait, et qu’on ne cherche pas à percer, par peur de ce que l’on pourrait croiser, qui réveille ce qu’il y a de plus profond en nous : la peur de ce qui pourrait nous blesser.

C’est sans compter que nombre de ces prisonniers ne sont pas toujours coupables, parfois encore innocents… et qu’ils sont, pour l’immense majorité, bien loin des meurtriers sanguinaires que l’on voit dans les films et séries télé.

La réalité de la prison, c’est aussi devoir acheter un produit pour la douche trois fois plus cher que celui que vous pouvez acheter au supermarché. Réalité méconnue du grand public. Dans un monde carcéral, fermé, où tout coûte plus cher qu’ailleurs, comment imaginer que le trafic ne soit pas une réalité, une nécessité ? Oui, quand on a un proche en prison, il faut des fonds, pour envoyer des mandats et lui permettre de vivre à peu près dignement. Est-ce ainsi que l’on peut penser réinsérer ces personnes, coupables de faits délictueux ou criminels ?
Que l’on aime ou pas le personnage de Pierre Botton, son action dans l’association Les Prisons du Coeur permet au moins de faire bouger les lignes, d’ouvrir des débats. Et on ne peut que se réjouir que la société s’empare de ce problème, loin des clivages politiques. Hier soir, Rachida Dati et Dominique Raimbourg, bien qu’opposés sur de nombreux points, faisaient le même constat : il faut faire évoluer la prison. On ne peut que s’en réjouir.

Pour voir, ou revoir, la fiction Médecin chef à la Santé, c’est sur Pluzz

Étiquettes : ,

Glooette

Auteur de l'article : Glooette

Euh, maman de 2 petits Gloos, femme du Captain... Fan de séries et de lecture A mi-chemin entre les Etats-unis et la France, avec un regard très personnel sur ces 2 sociétés ! Et toujours 1001 choses à faire !

Voir tous les articles de Glooette

J'aime cet article alors je rémunère son auteur(e)

Qui sait, nous avons peut-être des lecteurs riches ET généreux ;)

Dans la même catégorie : Société, TV