Agende 2013_728x90

1
Juil
2014

Un marché immobilier en souffrance, mais idéal pour investir

Les tendances dans l’immobilier ne sont pas des plus favorables. L’immobilier neuf souffre, et l’ancien connaît des difficultés de plus en plus marquées.
La conjoncture sur les premiers mois de l’année est morose, avec une baisse des ventes de près de 3%, encore plus forte pour les appartements (6,8%), et avec un effet encore plus marqué loin des agglomérations.

D’après les professionnels de l’immobilier, la conjoncture économique n’est pas seul responsable de la situation. L’environnement législatif versatile a pour effet d’augmenter l’attentisme des acquéreurs avant le passage à l’acte. A titre d’exemple, la loi ALUR, mise en place dans le cadre de l’accès au logement et la rénovation de l’urbanisme, est contraignante du fait de la lourdeur du montage des dossiers engendrant de facto une réticence de la part des personnes potentiellement intéressées, même par de la vente de terrains non constructibles.

Un marché de plus en plus « encadré »

L’accroissement des droits pour les locataires et l’encadrement des loyers ont pour conséquence, selon les agents immobiliers, de faire déserter les investisseurs du marché. Avec en plus une fiscalité incertaine, ces derniers se raréfient et la confiance mettra du temps à se réinstaller. Cette réduction du parc locatif privé affecte les prix, en recul de 0,5% et des prix au mètre carré autour de 2500 euros. Avec bien évidemment son lot de disparité en fonction des régions, et des régions qui arrivent à progresser, comme la Bretagne (+6,7%) ou la Haute Normandie (+5,3%). La Lorraine ou le Poitou-Charentes présentent eux des baisses de 9,1% et 6,8%.

La morosité du marché peut toutefois être vue comme une opportunité d’investir, dans des régions dont le dynamisme ne dément pas, avec des prix accessibles. La Bretagne en est la parfaite illustration. Le site d’annonces dédié à l’immobilier, www.immonovo.com, permet d’appréhender les offres disponibles dans la région, avec un choix de qualité de programmes labellisés en neufs et rénovés., ou bien un choix de biens et demeures atypiques, pour une clientèle plus difficile, comme des moulins à vendre en Bretagne, ou des manoirs médiévaux.

En lien avec l’ensemble des acteurs de l’immobilier, IMMONOVO dispose également d’offres de SCPI (sociétés civiles de placements immobiliers) parmi les plus performantes, et est un partenaire historique des investisseurs du Crédit Mutuel de Bretagne. Plombé par la conjoncture économique, et renforcé par un attentisme général qui trouve ses causes dans l’incertitude des décisions gouvernementales à venir (ou pas), le marché immobilier est globalement morne, même si certaines régions résistent mieux que d’autres.

Étiquettes : ,

Auteur de l'article : Audrey

Voir tous les articles de Audrey

J'aime cet article alors je rémunère son auteur(e)

Qui sait, nous avons peut-être des lecteurs riches ET généreux ;)

Dans la même catégorie : Economie

  • Ce satané rédacteur a encore oublié la miniature. zzz
  • Ce satané rédacteur a encore oublié la miniature. zzz
  • upstone
  • Ce satané rédacteur a encore oublié la miniature. zzz