Agende 2013_728x90

21
Juin
2011

L’eau et sa gestion en France

La France est un pays opulent en eau, via 4 façades navales et un nombre important de cours d’eau et rivières. Avantage non négligeable pour les finances de l’hexagone, la ressource en eau reste du moins affectée par les activités insalubres. Afin de préserver à chacun l’accès à l’eau potable et protéger les ressources naturelles, la France s’est dotée de plusieurs lois, améliorée par une directive cadre de l’UE à propos de l’eau.
La gestion de l’eau se fait à l’échelle de parcs hydrographiques, six en métropole et cinq pour l’Outre-Mer. Un parc centralise les fleuves, rivières et autres cours d’eau qui font partie intégrante d’un même réseau se dirigeant vers la mer.
Chaque bassin est muni d’une Agence de l’eau, établissement public responsable de disposer l’organisation d’un plan de gestion, de faire en concertation avec tous les chargés de l’eau : État, industries, mais aussi associations de consommateurs ou de défense de l’environnement. L’agence de l’eau collecte des revenus, selon l’adage « pollueur-payeur », et finance des actions de lutte contre les pollutions.
Reviennent aux villes l’assainissement des eaux usagées et l’accès en eau acceptable. En régie publique, c’est la municipalité et ses équipes qui réalisent cette mission, mais beaucoup ont choisi une Délégation de Service Public Eau (ou DSP eau) et ont confié cette obligation à des groupes privées. L’inclination est au changement à la régie publique.

Marguerite

Auteur de l'article : Marguerite

Souvent derrière un écran, on me trouve aussi à droite ou à gauche devant un livre, voire une liseuse, dans le train, un taxi brousse ou encore dans un Boeing 747-400…
Je rédige des billets sur tout et n’importe quoi, au fil de mes envies, de mes découvertes ou de mes rencontres.

Voir tous les articles de Marguerite

J'aime cet article alors je rémunère son auteur(e)

Qui sait, nous avons peut-être des lecteurs riches ET généreux ;)

Dans la même catégorie : Société