Agende 2013_728x90

16
Mai
2012

Le tourisme culinaire : le point fort du Gers

Auch: La ville de d'Artagnan

Fort de ces 890 000 touristes par an, le département du Gers est plus visité pour sa gastronomie que pour ses paysages. Issu de l’ancien territoire de Gascogne au lendemain de la révolution française, ce département composé de près de 180 000 habitants, vit essentiellement de la production de céréales et de l’élevage de volailles, notamment le fameux canard du Gers.

Principale source de revenus, l’agriculture n’en reste pas moins la fierté de toute une économie, fidèle à ses traditions, travailleuse et accueillante.

Depuis de nombreuses années, la région midi Pyrénées à tenté de surfer sur la vague de la bonne bouffe en subventionnant le développement touristique du tourisme culinaire. N’ayant pas la chance des régions du bord de mer ni des régions montagneuses, les instances dirigeantes gersoises ont pris le pari de miser sur leur point fort : la restauration en y associant leur savoir vivre et leur réputation pour mettre en place des programmes de développement d’hôtels restaurants dans le Gers.

Après quelques années difficiles et un investissement couteux, le succès est au rendez-vous. Les réservations et autres séminaires se succèdent pour donner lieu à une remontée de la popularité de cette région dans le cœur des citadins mais aussi des provinciaux.

Comme par magie, les agriculteurs ont massivement joués le jeu en transformant de nombreuses bâtisses en auberges, chambres d’hôtes et pour les plus malins des hôtels restaurants qui ne désemplissent pas.

Chiffres à l’appui, se sont plus de 6 millions de nuitées qui ont été vendus l’année dernière pour ce département de même pas 7 000 km² générant un revenu de près de 200 millions d’euros et contribuant à l’emploi de près de 2500 personnes en 2012. Le département du Gers est l’exemple typique d’une région qui a su faire d’un atout une réelle force pour développer son économie.

Étiquettes :

Auteur de l'article : Loic

Voir tous les articles de Loic

J'aime cet article alors je rémunère son auteur(e)

Qui sait, nous avons peut-être des lecteurs riches ET généreux ;)

Dans la même catégorie : Société