Actualité-DVD/Blu-ray-728x90

13
Mar
2013

Le Barça renverse la vapeur !

Donné pour moribond 3 semaines après une surprenante défaite surprenante face au Milan AC (2-0), nombreux étaient les spécialistes qui parlaient d’une fin de cycle pour Barcelone. La démonstration catalane au Camp Nou est venue rappeler à chacun que le Barça restait une équipe intouchable quand il évolue à ce niveau.

Un Messi des grands soirs

Lionel Messi

Messi met le Barça sur les rails

Emmené par un Messi stratosphérique, Barcelone n’a mis que 40 minutes pour combler le résultat du match aller.  Dès la 5ème minute de jeu, Messi a profité d’un service millimétré d’Iniesta pour loger une frappe du gauche dans la lucarne d’Abiatti. Le portier milanais, à ce moment du match était loin de se douter du calvaire qu’il allait vivre.

Un pressing haut dans le camp adverse a permis aux Blaugranas d’étouffer leurs adversaires. Et c’est fort logiquement que le quadruple ballon d’or a remis son équipe sur les rails en trompant pour la seconde fois le gardien italien. Une frappe à ras de terre qui a fait mouche, redonnant l’espoir au peuple catalan venu en nombre soutenir les siens.

Le tournant du match

Mais le fait de ce match est survenu quelques secondes avant le doublé de Lionel Messi. Lancé dans le dos de la défense barcelonaise, Niang s’offrait un duel avec Victor Valdes. Sa frappe trompait le portier catalan mais c’est le poteau qui repoussait la frappe du Français. Il y a des signes qui ne trompent pas. La chance du champion avait choisit son camp et il était bleu et mauve.

Revenu à hauteur des Milanais à la pause sur l’ensemble des deux rencontres, Barcelone se trouvait en position délicate. Continuer à attaquer pour assurer la qualification ou attendre leurs adversaires pour mieux les contrer. Les hommes de Tito Vilanova, qui fera son retour sur le banc le 25 mars prochain, ont choisi le panache.

Une équipe mythique

Variant les mouvements et continuant un pressing incessant, les Catalans ont pris un avantage psychologique grâce à Villa qui a poursuivi la mise à mort du Milan en inscrivant le 3ème but barcelonais. Celui que tout le stade attendait, signifiant la qualification du Barça.

Milan, poussé dans ses retranchements et éliminé de la Ligue des Champions, a commencé à sortir pour essayer de se créer des occasions. Si la défense catalane n’est pas une garantie à toute épreuve cette saison, force est de constater que la motivation était espagnole ce soir.

A force de tout donner en attaque pour tenter d’arracher la qualification dans les dernières minutes, les Milanais se sont exposés au contre et le coup fatal est arrivé par Alba qui clôturait le score avec un 4ème but.

Critiqué et moqué, Barcelone a montré à l’Europe entière qu’il restait un candidat sérieux à la victoire finale en mai à Wembley. Si l’Espagne se gargarise d’un duel entre Barcelone et le Real Madrid, certains supporteurs français ne seraient pas contre de voir Messi fouler la pelouse du Parc des Princes en quart de finale.

Barcelone vient d’écrire une nouvelle page de son histoire bien fournie. Il est la première équipe à se qualifier après avoir perdu 2-0 au match aller depuis 1992. Le spectacle proposé par le football n’est jamais écrit à l’avance. Encore moins quand ce sont des magiciens qui sont à l’œuvre.

Étiquettes : , ,

Auteur de l'article : Charline

Voir tous les articles de Charline

J'aime cet article alors je rémunère son auteur(e)

Qui sait, nous avons peut-être des lecteurs riches ET généreux ;)

Dans la même catégorie : Sports

  • Crash Latvala au rallye d'Allemagne 2014
  • Skieur hors-piste
  • Vendee Globe - bateau PRB
  • Vendee Globe
  • Groupe Bel