Agende 2013_728x90

2
Fév
2008

Jacques ATTALI un peu brutal sur les bords

Cette semaine je me suis « régalé » en écoutant les réponses de Jacques ATTALI face aux attaques dont à fait l’objet son rapport.

Pour une fois qu’un technocrate se lache c’est excellent…

enfin à vous de voir.

  1. L’économiste Elie Cohen a indiqué que le rapport ne serait jamais appliqué.
    Réponse de Jacques: «Je n’ai pas pris dans la commission tous les économistes qui ont souhaité en faire partie.»
  2. Face aux bémols de Monsieur Raffarin la réponse fut: «Monsieur Raffarin est le symbole du conservatisme de ce pays et sa façon de gouverner la France fut un désastre». Et d’une. «Les lois Raffarin et Gallant ont été un désastre pour le petit commerce». Et de deux. La réaction, négative, de l’ancien premier Ministre au rapport présenté mercredi est «minusculement parisienne.» Et de trois.

  3. Le député UMP Claude Goasguen critique, lui, la République des experts.
    Réponse: «Je comprends très bien que Monsieur Goasguen soit contre la République des experts et qu’il préfère la République des imbéciles, où il aurait certainement toute sa place.» Pour moi la number one!!!!!!
  4. Lorsque que François Bayrou indique que «la relance de l’immigration pourrait économiquement avoir des effets bénéfiques mais elle risque de plus déstabiliser, déséquilibrer la société» — Attali répond : «Si on m’avait donné cette phrase sans me dire qui l’avait prononcée, j’aurais dit que c’était Jean-Marie Le Pen.»
  5. ATTALI pense que la crise boursière est plus grave qu’annoncée par les ministres, mais «le rôle d’un ministre, c’est d’être rassurant, un ministre doit mentir.»
  6. Quant aux politiques qui ont voté l’article 5 de la Charte de l’environnement inclue dans la Constitution, «j’ai demandé, en vain, à tous les parlementaires qui l’ont voté de bien vouloir me dire s’ils avaient compris ce qu’ils ont voté. Le texte est incompréhensible»
  7. «Beaucoup de choses dites lors du Grenelle de l’Environnement sont de fausses promesses parce qu’elles ne sont pas financées», a remarqué Jacques Attali devant la commission des Affaires économiques.
  8. «J’ai demandé à François Hollande s’il avait des idées, il m’a répondu: « Ecoute, en ce moment, on est occupés par d’autres choses que d’avoir des idées. Sois gentil, envoie-moi quelques idées qui peuvent se trouver dans ton rapport et je te les renverrai comme étant les miennes. »»
  9. Au sujet de Dray et de Montebourg: «Je n’entends que des borborygmes contradictoires.» «Ces gens-là, qui n’ont d’idées sur rien, sont préoccupés par le fait qu’ils ne comprennent pas ce rapport. C’est un objet non identifié pour eux.»

Du caviar…..

Étiquettes :

Auteur de l'article : ratatouille

Voir tous les articles de ratatouille

J'aime cet article alors je rémunère son auteur(e)

Qui sait, nous avons peut-être des lecteurs riches ET généreux ;)

Dans la même catégorie : Société

  • Grenoble
  • Ce satané rédacteur a encore oublié la miniature. zzz