Agende 2013_728x90

13
Fév
2008

Henri Salvador, Le Lion est mort ce matin

Pochette de la BO Robin des Bois par Henri SalvadorSi ça continue, je vais ouvrir une rubrique nécrologique sur Glooland.

Que dire sur Henri Salvador si ce n’est que comme Carlos, il a bercé mon enfance de ses chansons et contines.

Je crois bien avoir écouté la bande originale de Robin des bois de Walt Disney un nombre incommensurable de fois sur la platine de mes parents, d’ailleurs le 33 tours doit encore être chez eux.

Une chanson d’Henri Salvador, c’est la première chose ou presque que ma fille ait entendu sur terre, depuis, c’est SA chanson, à tel point que je ne la chante pas au petit deuxième, pour que Le loup, la biche et le chevalier reste à jamais SA chanson.

Ce soir, exceptionnellement, en hommage au vieux briscard je lui chanterai la chanson en entier, il fera une heureuse.

Et si vous ne connaissez pas :

Le loup, la biche et le chevalier

Une chanson douce
Que me chantait ma maman,
En suçant mon pouce
J’écoutais en m’endormant.
Cette chanson douce,
Je veux la chanter pour toi
Car ta peau est douce
Comme la mousse des bois.

La petite biche est aux abois.
Dans le bois, se cache le loup,
Ouh, ouh, ouh ouh !
Mais le brave chevalier passa.
Il prit la biche dans ses bras.
La, la, la, la.

La petite biche,
Ce sera toi, si tu veux.
Le loup, on s’en fiche.
Contre lui, nous serons deux.
Une chanson douce
Que me chantait ma maman,
Une chanson douce
Pour tous les petits enfants.

O le joli conte que voilà,
La biche, en femme, se changea,
La, la, la, la
Et dans les bras du beau chevalier,
Belle princesse elle est restée,
eh, eh, eh, eh

La jolie princesse
Avait tes jolis cheveux,
La même caresse
Se lit au fond de tes yeux.
Cette chanson douce
Je veux la chanter aussi,
Pour toi, ô ma douce,
Jusqu’à la fin de ma vie,
Jusqu’à la fin de ma vie.

{Variante pour les 2 derniers:}

O le joli conte que voilà,
La biche, en femme, se changea,
La, la, la, la
Et dans les bras du beau chevalier,
Belle princesse elle est restée,
A tout jamais

Une chanson douce
Que me chantait ma maman,
En suçant mon pouce
J’écoutais en m’endormant.
Cette chanson douce
Je veux la chanter aussi,
Pour toi, ô ma douce,
Jusqu’à la fin de ma vie,
Jusqu’à la fin de ma vie.

En écoute :

free music

Ovwé timal !

Captain Gloo

Auteur de l'article : Captain Gloo

Je m'occupe de la peinture, je répare la tuyauterie, je change les ampoules, je fais le ménage et j'engueule les visiteurs quand ils ne nettoient pas leurs chaussures avant d'entrer. Bref, je suis le concierge de Glooland.

Voir tous les articles de Captain Gloo

J'aime cet article alors je rémunère son auteur(e)

Qui sait, nous avons peut-être des lecteurs riches ET généreux ;)

Dans la même catégorie : People

  • katherine heigle vapote tranquilement sa cigarette electronique pendant le late show
  • Ce satané rédacteur a encore oublié la miniature. zzz
  • Ce satané rédacteur a encore oublié la miniature. zzz
  • Ce satané rédacteur a encore oublié la miniature. zzz