Agende 2013_728x90

26
Sep
2012

Ecosia.org, un moteur de recherche écologique ?

Vous ne le savez probablement pas, ou plutôt, vous n’en avez pas forcément conscience, mais quand vous effectuez une recherche sur internet,  ça a un coût écologique. Un coût faible, mais multiplié par les milliards de recherches effectuées chaque jour, ça finit par représenter une dépense énergétique loin d’être anodine. Partant de ce constat, les créateurs du projet ecosia.org ont voulu créer un « moteur de recherche écologique »

Ecosia.org : le moteur de recherche écologique

Ecosia.org : le moteur de recherche écologique

L’empreinte écologique du search

En 2009, Alex Wissner-Gross, physicien à l’Université de Harvard réalisait une étude pour évaluer le coût énergétique d’une requête sur le moteur de recherche Google.

A l’époque, une requête générait l’émission de 7 grammes de carbone. Je n’ai pas trouvé de chiffres plus récents, mais si on applique ce chiffre au montant des recherches actuelles dans le monde pour le seul moteur Google, ça nous donne le résultats suivant : 3.3 Milliards de requêtes par jour x 7 grammes de CO2 = 23,1 Milliards de grammes de CO2 chaque jour.


Le projet Ecosia.org

Voici le projet présenté par la société Ecosia gmbH :

Le moteur de recherche Ecosia.org, notre service le plus connu, est présenté en collaboration avec Bing et Yahoo. Il permet d’effectuer une opération essentielle et courante, une recherche sur le web, tout en contribuant doublement à la protection de l’environnement. En effet, non seulement Ecosia compense les émissions de carbone mais chaque clic sur un lien sponsorisé sur le site d’Ecosia génère également des revenus destinés à la protection de l’environnement, ou des centimes pour générer encore plus de centimes pour l’environnement.

Cela peut paraître peu, mais chaque centime compte. Depuis son lancement et jusqu’au mois de décembre 2010, Ecosia a ainsi pu récolter près de 125 000 EUR pour un projet de protection de la forêt tropicale du WWF, et ce en une année seulement!

Comme vous le voyez, rechercher sur Ecosia ne génère pas forcément moins de CO2 que sur un autre moteur de recherche, mais cette émission est compensée par les projets écologiques de la société. Oui, le projet n’est pas récent, mais comme je suis tombé dessus par hasard et que j’ai trouvé l’idée intéressante, je me suis dit que j’allais partager.

Et sincèrement, utiliser les résultats de Bing à l’heure actuelle n’est pas une si mauvaise idée étant donné que la pertinence des résultats du moteur de recherche n’a pas toujours à souffrir de la comparaison avec big G.

Étiquettes : ,

Captain Gloo

Auteur de l'article : Captain Gloo

Je m’occupe de la peinture, je répare la tuyauterie, je change les ampoules, je fais le ménage et j’engueule les visiteurs quand ils ne nettoient pas leurs chaussures avant d’entrer.
Bref, je suis le concierge de Glooland.

Voir tous les articles de Captain Gloo

J'aime cet article alors je rémunère son auteur(e)

Qui sait, nous avons peut-être des lecteurs riches ET généreux ;)

Dans la même catégorie : Ecologie

  • taxe carbonne
  • aeroport de nantes
  • nantes metropole
  • Plan de Nantes