Agende 2013_728x90

1
Juil
2008

Bientôt un remake français de «FBI: portés disparus»?

Quatre mille fonctionnaires au sein de la nouvelle DCRI, ou Direction centrale du renseignement intérieur, premier pas vers la fusion de la DST et des Renseignements généraux. Pour Le Télégramme, c’est la naissance d’un «FBI» à la française.

Bernard Squarini (dit «Le Squale»), patron de la DST, prend les rênes de la nouvelle organisation.

Verra-t-on bientôt un remake de la série américaine «FBI: portés disparus», mettant en scène les agents de la DCRI cherchant à compter avec précision le nombre de manifestants ralliés par le Nouveau Parti Anticapitaliste de Besancenot & co. ou les profs en grève dès la rentrée?

Ça s’appellerait: «DCRI: manifs disparues», et ça mettrait en scène Jacques Mallot et sa fine équipe. On attend la confirmation de TF1 ou France 2.

(Non mais en fait les renseignements ça ne sert pas qu’à compter les manifestants, activité hautement utile s’il en est. Plus sérieusement, on pourra découvrir le domaine d’intervention de la DST et des RG dans les articles suivants: Direction de la surveillance du territoire et Renseignements généraux.)

Étiquettes : ,

Auteur de l'article : Tibert le Chat

Voir tous les articles de Tibert le Chat

J'aime cet article alors je rémunère son auteur(e)

Qui sait, nous avons peut-être des lecteurs riches ET généreux ;)

Dans la même catégorie : Société

  • Grenoble
  • Ce satané rédacteur a encore oublié la miniature. zzz