Agende 2013_728x90

27
Sep
2012

ArcelorMittal : l’avenir de la sidérurgie en France se joue-t-il à Florange ?

Après des mois de lutte, des années de lutte, le monde de la sidérurgie en France est sur le point de connaître à quelle sauce il va être mangé.

Des hauts fourneaux, Florange

Des hauts fourneaux, Florange

Le Ministre du Redressement Productif (non, aucun smiley n’évoquera cette étrange appellation d’un ministère français…) Arnaud Montebourg est attendu aujourd’hui sur le site de Florange, haut lieu de contestation du monde de la sidérurgie en France depuis l’arrêt des hauts fourneaux en juin et octobre 2011.

 

Les hauts fourneaux, qu’est-ce que c’est ?

 

Un haut fourneau, c’est tout simplement un four dans lequel on fait fondre du fer et des minéraux pour obtenir de la fonte. Tout simplement. Il faut « juste » apporter de l’air à 1.200 °C pour faire fondre le minerai de fer, et l’on obtient de la fonte liquide à 1.500 °C ! Voyez le schéma suivant pour plus d’explications :

Schéma du Haut-Fourneau

Schéma du Haut-Fourneau -

 

 Et la sidérurgie en France ?

Elle est bien mal en point. Mittal a eu besoin de s’allier à Arcelor, pour devenir ArcelorMittal… Et ils s’apprêtent, selon toute vraisemblance, à annoncer la cession du site de Florange et de sa filière liquide à l’Etat français, dans le Comité Central d’Entreprise extraordinaire convoqué lundi au siège du groupe en France. Ce qui devrait laisser quelques mois à la France pour trouver un éventuel acquéreur. Mais quand on voit les chiffres de la sidérurgie dans le monde, on imagine mal comment la France pourrait trouver un tel acquéreur. En effet, la sidérurgie compte avant tout sur l’industrie automobile pour écouler ses produits. Or cette dernière s’internationalise de plus en plus, et les besoins sont davantage chinois qu’européens. On voit mal dans ce cas comment des investisseurs pourraient vouloir venir en France investir dans un pays où les charges sociales restent très fortes.

C’est une grosse perte pour la Lorraine, et c’est surtout l’anéantissement d’un savoir-faire séculaire, dont on ignorera tout dans quelques années. Ces hauts fourneaux finiront-ils comme les terrils du bassin minier du Nord, au Patrimoine Mondial de l’Humanité ?

Étiquettes :

Glooette

Auteur de l'article : Glooette

Euh, maman de 2 petits Gloos, femme du Captain... Fan de séries et de lecture A mi-chemin entre les Etats-unis et la France, avec un regard très personnel sur ces 2 sociétés ! Et toujours 1001 choses à faire !

Voir tous les articles de Glooette

J'aime cet article alors je rémunère son auteur(e)

Qui sait, nous avons peut-être des lecteurs riches ET généreux ;)

Dans la même catégorie : Economie

  • Ce satané rédacteur a encore oublié la miniature. zzz
  • Ce satané rédacteur a encore oublié la miniature. zzz
  • upstone
  • Ce satané rédacteur a encore oublié la miniature. zzz