Agende 2013_728x90

30
Oct
2012

Aéroport ou Ayraultport de Nantes-Notre Dame des Landes : les combats s’intensifient

Après l’offensive contre les squatteurs du 16 octobre dernier, offensive attendue et prévue, qui avait débuté dans le calme, mais avait fini dans l’affrontement, les pouvoirs publics ont entamé une nouvelle reconquête : celle du dernier squat, au lieu-dit le Sabot, où les affrontements continuent.

aeroport de nantes

Le projet d’aéroport de Nantes-Notre Dame des Landes

 

En Décembre 2011, l’Etat signait la concession avec le groupe Vinci pour la construction du futur aéroport Grand Ouest de Nantes-Notre Dame des Landes. Après plusieurs décennies de lutte, les recours étant parfois épuisés, les forces de l’ordre avaient procédé, le 16 octobre dernier, à l’évacuation des squats, les premiers. Alors que tout s’annonçait plutôt bien, les premières évacuations se déroulant dans le calme, dans le courant de la matinée, le ton s’était durci.

Ce matin, alors que des dizaines de camions de CRS et de gendarmes mobiles étaient en route hier soir depuis Angers ou La Roche sur Yon, pour venir se positionner sur Nantes, des groupes de manifestants, opposants au projet d’aéroport Nantes-Notre Dame des Landes, se sont rassemblée, certains autour du lieu-dit le Sabot, qui est appelé à être évacué, et détruit, d’autres sur les routes aux alentours, ou encore devant la mairie de Notre Dame des Landes.

La tension est réelle, et les opposants au projet d’aéroport, projet soutenu par Jean-Marc Ayrault, ancien maire de Nantes et président de Nantes Métropole, ont commencé ce matin à se barricader, et mettre le feu à des barrières, pour empêcher les forces de l’ordre d’approcher.

Les policiers et gendarmes ont entamé une battue dans les champs, pour repousser les opposants au projet d’Aéroport Grand Ouest, utilisant des grenades assourdissantes et des gaz lacrymogènes. Au moins deux personnes auraient été touchées par des jets de projectile des forces de l’ordre ce matin.

Les opposants à la construction de ce nouvel aéroport au milieu de terres bocagères met en émoi une grande partie de la population locale, ainsi que les écologistes, farouchement opposés à ce projet. Sur Twitter, un nouveau hashtag a fait son appartion : #ayraultport pour rappeler le désir de Jean-Marc Ayrault de voir ce projet mené à terme.

 

Glooette

Auteur de l'article : Glooette

Euh, maman de 2 petits Gloos, femme du Captain... Fan de séries et de lecture A mi-chemin entre les Etats-unis et la France, avec un regard très personnel sur ces 2 sociétés ! Et toujours 1001 choses à faire !

Voir tous les articles de Glooette

J'aime cet article alors je rémunère son auteur(e)

Qui sait, nous avons peut-être des lecteurs riches ET généreux ;)

Dans la même catégorie : Ecologie

  • taxe carbonne
  • nantes metropole
  • Plan de Nantes
  • Ecosia.org : le moteur de recherche écologique